France Echange

Les impacts des maladies chroniques sur le prêt immobilier

Les établissements bancaires prêteurs demandent toujours une assurance du remboursement. C’est une disposition qui garantit le paiement total d’un crédit en cas de difficulté financière rencontrée par l’emprunteur. Tout le monde peut-il avoir cette assurance ? Qu’en est-il du cas de ceux qui ont une maladie chronique ?

L’assureur dans le doute

Le fonctionnement de l’assurance est complexe. Vous pouvez avoir plus d’explications dans le site L’édito de l’Assurance. Il faut d’abord comprendre que tout le monde peut accéder à un crédit à condition d’avoir en même temps une assurance du remboursement. C’est une exigence posée par les organismes prêteurs. Cependant, un cas spécifique mérite d’être abordé particulièrement. Il s’agit des demandeurs de crédit ayant une maladie chronique justifiée.

Face à cette situation, les assureurs se montrent douteux, voire très prudents. Ils commencent par étudier méticuleusement le cas au point de refuser catégoriquement la demande. Certains assureurs sont plus compréhensifs et diplomatiques en reportant incessamment la validation ou le refus du dossier. C’est une démarche normale de leur part. Le décès d’un client juste après la signature d’un contrat n’est qu’une perte d’argent pour eux.

En cas de maladie chronique, est-il possible de garantir son crédit ?

Ceux qui sont atteints d’une maladie chronique ne devraient pas perdre espoir. Ils ont encore la chance de se référer à la convention AERAS. Cette dernière permet d’Assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé. L’emprunteur doit toutefois se soumettre à des conditions précises. Il bénéficie de cette garantie s’il a moins de 71 ans à la dernière échéance du remboursement de son prêt. Enfin, le montant de son crédit est limité.