France Echange

L’entretien d’une cheminée

Etant donné que nous sommes encore en pleine saison estivale, le moment est idéal pour s’occuper de l’entretien de votre cheminée, pour que cette dernière soi prête à l’emploi dès l’arrivée de l’hiver ? Voici comment procéder.

Le ramonage

Comme vous venez très récemment d’acquérir votre poêle à bois à longue inertie, vous n’avez pas d’autres possibilités que de transformer votre cheminée pour accueillir votre nouvel appareil de chauffage. Les détails de cette opération sont sur Bricoscope.fr. Autrement, si pour vous rien ne vaut la convivialité et la rusticité de votre vieille cheminée, deux ramonages par années sont obligatoires pour la garder en bon état.

C’est d’ailleurs imposé par le Règlement Sanitaire Départemental Type ou RSDT. Ainsi, de manière générale cette opération sera à programmer avant et après l’utilisation de la cheminée. Vous avez alors le choix entre deux techniques que sont le chimique et le manuel. Dans tous les cas, il est important de souligner que le ramonage ne peut-être confié qu’à un professionnel.

Le contrôle de la conduite

Ainsi, dans la mesure où vous procédez déjà au ramonage, profitez de l’intervention de ce professionnel pour vérifier si le conduit est toujours opérationnel et étanche. Il se peut également qu’il y ait obstruction ou bouchage. À ne surtout pas prendre à la légère, cette opération est également très importante puisqu’en dépendra le bon fonctionnement de votre cheminée, ainsi que la sécurité de votre maisonnée.

C’est d’autant plus fortement recommandé pour les personnes qui ne l’ont pas fait depuis longtemps. Programmer ces contrôles est en effet l’assurance que la cheminée tire bien. Mais aussi que les fumées sont évacuées de manières optimales. Les risques d’incendies et d’intoxications seront alors limités.