France Echange

Le crédit sans justificatif pour ceux qui en ont le moyen

Pour pouvoir financer un projet personnel d’envergure moyenne ou faible, un individu emprunteur peut avoir recours à un prêt personnel sans justificatif. Il s’agit d’une forme de crédit destinée à la consommation rapide, sans demande d’affectation, pouvant répondre à différents besoins de trésorerie.

Conditions posées par l’organisme prêteur

Trouver l’offre de prêt la plus intéressante nécessite l’accès à un maximum d’information sur le crédit. Le Mag du Crédit, site comparateur de crédits, met en lumière des méthodes et astuces sur la consommation rapide grâce à ses différents postes. Le crédit dont l’utilité est non affectée implique la connaissance approfondie de l’emprunteur. Celui-ci devra justifier sa capacité de remboursement, son revenu, mais également son taux d’endettement. Généralement, le taux d’endettement doit être inférieur ou égal au tiers du revenu du demandeur de prêt. L’obtention de prêt sans justificatif dépend ainsi d’une situation financière stable et saine. Les documents à fournir, justifiant la situation financière, sont notamment les relevés de salaires du dernier trimestre de travail ou encore le relevé d’identité bancaire.

Obligation d’information

L’organisme prêteur doit vérifier la solvabilité du demandeur. Pour cela, il doit lui fournir une fiche d’information précontractuelle et consulter le fichier national sur les incidents de remboursement de crédits aux particuliers. La solvabilité est également justifiée par une fiche de dialogue qui précise la situation personnelle et matrimoniale, les ressources, les crédits en cours ou encore les charges de l’emprunteur. Les charges comprennent entre autres les scolarités des enfants et le loyer. De son côté, l’organisme de crédit devra informer le demandeur des frais de constitution du dossier, des frais d’assurance ainsi que d’autres frais induits par le crédit.